Sens kinesthésique / Kinesthésie

La vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher sont les cinq sens communément connus. Il y en a un sixième que les danseurs ne peuvent ignorer : le sens kinesthésique. Ce sens est relié à la perception et à la sensibilité des mouvements du corps. Il se développe grâce à de multiples capteurs sensibles présents dans les articulations, les muscles, les ligaments, sur la peau etc. Cette sensibilité profonde est importante pour le danseur qui doit savoir apprivoiser les informations de ses propres capteurs. Cela lui permet notamment un meilleur équilibrage, une perception de sa position dans l’espace tridimensionnel plus aigüe, mais aussi une plus grande justesse dans ses mouvements et dans l’énergie à produire pour les exécuter par exemple.

échos se parcourt au gré de panoramas, vidéos, articles, mises en jeu et en danse, témoignages de la chorégraphe, de spectateurs ou de danseurs.

On y entre par plusieurs portes : une sélection chronologique de 14 pièces emblématiques d’Ambra Senatore dans Panorama , et 6 thématiques pour mieux comprendre son travail (Origines, Composition, Jeu, Corps, Dans la vie, Regards) qui font aussi écho à l’histoire de la danse et des arts.

Dans chaque page thématique, un code couleur :

  • En théorie

    un texte pour explorer en profondeur le travail d’Ambra Senatore et le champ chorégraphique
  • Au cœur du travail

    vidéos et témoignages de la chorégraphe et de ses danseurs
  • En écho

    diaporamas sur l’histoire de l’art et de la danse
  • En regards

    paroles et écrits de spectateurs, de pratiquants, de critiques sur la danse d’Ambra Senatore
  • En jeu

    mise en mouvement ou en action à pratiquer seul ou en groupe